Tout le monde doit un jour gérer des peines de cœur, la perte d’un proche ou des difficultés telles qu’un licenciement. Face à ces épreuves, personne ne sait comment exactement faire. Ce serait prétentieux de dire qu’il existe des formules magiques pour s’en sortir plus fort. Le mieux est de réunir vos forces pour une meilleure gestion des émotions.

Garder le contrôle sur les sentiments, même les plus forts

Il est tout à fait naturel de chercher à contrôler ses émotions. Cependant, essayer de les dompter en les refoulant serait une mauvaise technique. Il faut reconnaître que vous ressentez de la peine face à une situation inhabituelle ou une grave perte. Nier ou faire fi de votre émotivité serait une fuite qui sera encore plus catastrophique lorsque vos sentiments les plus profonds parviennent enfin à vous submerger. Inversement, il ne faut pas non plus laisser libre cours à vos émotions. Après une séparation, vous pouvez prendre le temps de pleurer. Puis, à un moment, ressaisissez-vous et dites-vous que son départ ouvre de nouvelles opportunités. En d’autres termes, essayez de positiver la situation. En voyant le bon côté des choses, vous affronterez la vie avec philosophie. Ce qui ne vous tue pas vous rendra probablement plus fort. La libération émotionnelle peut aussi se passer par la relaxation autoconcentrative. Cette technique ne consiste pas à se faire plaisir. Elle vise principalement à canaliser les ressentis, à renforcer la maîtrise de soi ou les capacités personnelles. Concrètement, vous devez vous allonger et vous laisser traverser par vos émotions. À la fin de la séance, vous ressentez l’épuisement. Cependant, vous aurez survécu à vos pires peines et rancœurs. Après, vous ne devriez plus trop y penser.

Ne pas se laisser envahir par les émotions négatives

Parfois, vous avez beau adopter une attitude zen, mais les idées noires vous envahissent de partout. Pour parvenir à les chasser, prenez la peine de faire une petite introspection. Si vous ressentez de la culpabilité suite à la mort d’un proche, dites-vous que c’est faux. Rappelez-vous que personne ne peut rien contre le destin. Pour ceux qui ressentent de la colère face à une perte d’emploi, il faudra vous accorder un peu de temps pour que vos émotions se calment. Avant de chercher à vous venger en trouvant un autre poste similaire immédiatement, il serait préférable de prendre quelques jours de vacances. Profitez de la vie. Voyagez pour vous changer les idées. Vous verrez que d’autres personnes ont encore moins de chance que vous. C’est aussi une occasion d’envisager une tout autre carrière. Ressortez de vos souvenirs vos rêves d’enfant. Si les sentiments négatifs vous accablent uniquement lorsque vous êtes en train de vous morfondre, essayez l’autosuggestion. Imaginez que vous faites face à une personne vivant une épreuve comme la vôtre et réconfortez-la. Si parler à vous-même ne vous ressemble pas, sortez et faites du sport. Se dépenser permet de libérer les hormones de bien-être. Faire du shopping avec des amis devrait aussi vous permettre de voir la vie du bon côté. Accédez également à des sites comme www.emotions-detox.fr pour trouver des conseils sur la libération émotionnelle et comment mieux gérer les émotions. Si aucune de ces idées ne fonctionne, n’hésitez pas à demander de l’aide.

Choc émotionnel : que faire pour gérer les émotions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *