Beaucoup de couples vivent ensemble sans l’être. Comment cela ? En fait, ils vivent sous le même toit mais un peu comme des colocataires qui viennent là dormir et manger -de temps en temps- et passent le plus clair de leur temps ailleurs, dans diverses occupations. Mais il y a des couples qui sont vraiment en symbiose et la plupart du temps, ils sont ensemble, soit à la maison soit dehors, ils trouvent un réel plaisir à tout partager.

Mille manières de cohabiter

En fait, il y a différentes manières de vivre ensemble et certains couples ne veulent pas changer la leur, car ça leur convient parfaitement. Pourtant, c’est forcément révélatrice de l’état du couple. Il est donc important, et vital, pour un homme et sa femme, de se pencher sur leur façon de vivre sous le même toit.

Le couple de célibataires

Bien que les noms des deux soient sur la boîte aux lettres, ces deux-là ne vivent pas vraiment ensemble. Peut-être pratiquent-ils la coexistence pacifique, mais sans se mélanger tout à fait. Chacun possède sa zone à la maison, des lignes jaunes symboliques sont tracées partout à l’intérieur, interdit de les franchir. L’un a « son » étage du frigo, monsieur « son » atelier, madame a « ses » amis qui viennent prendre le thé et chacun a « ses » soirées avec ses potes. Les deux ne font plus que se croiser, par hasard, mais toujours avec plaisir. Ce genre de « célibataires mariés » sont deux êtres solitaires dans l’âme, deux grands pudiques incapables d’exprimer leurs sentiments, à moins d’y être réellement contraints. Le risque est que l’autre peut rencontrer un jour quelqu’un qui le ferait sentir moins seul et déserterait le foyer…

Le couple à « autonomie concertée »

Ce type de couples est expert dans l’art de vivre ensemble en bonne intelligence. Répartir les corvées, opter pour un double lavabo, partager les plaisirs, ainsi fonctionne ces couples. L’un et l’autre maintient une distance idéale, chacun bouquine de son côté, sans déranger l’autre, le tout dans l’objectif de préserver la personnalité de chacun. Le risque est de ne plus échanger du tout à la longue, sauf pour le bon fonctionnement technique de la petite « entreprise conjugale ». Il est primordial alors de rompre la monotonie, et de se ménager des escapades à deux où l’un et l’autre se consacrent à l’un et l’autre.

Il y a aussi le couple fusionnel

On en voit aussi de ces couples qui sont littéralement scotchés l’un à l’autre. Ils se quittent rarement, c’est un tandem plus que complice. Ils pensent aux mêmes choses au même moment et la cohabitation est parfaite, jusque-là. Souvent, un homme et une femme dans une telle fusion en sont dans environ leur cinquième année ensemble. Ils en sont au « stade du miroir », tout à la joie intense de se découvrir sans cesse des points communs. Il est vital pour ce couple de voir et d’accepter leur différence, d’écouter chacun de temps en temps ses propres envies…

Vivre ensemble, comment est-ce ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *